Production

Présupposons que:

 

  • Le débat des mots "étranger" et "frontière", c'est dépassé.

  • Tous et toutes, nous avons le rythme dans le sang.

  • Nous vivons le présent, modelé par nos rencontres passés.

 

La danse - comme outil de transmission - peut alors surprendre et éclairer sur un monde probablement déjà imaginé.

 

Des danseurs burkinabés… de la danse africaine… forcément. Dépasser le pléonasme, et sortir des cases pré-délimitées Accueillir les influences multiples, et fusionner afro-contemporain, traditionnel, hip-hop et même classique. . 

 

Le parcours professionnel et humain des deux interprètes les a amenés à réfléchir sur la notion de frontière artistique, naturelle et politique. Dans la chorégraphie qu’ils proposent, la danse n’a pas de frontière, de barrières. Elle est mobile, elle s’adapte et se modèle. Elle a des références connues, mais peut surprendre. Les corps dansent sur un chemin sinueux, celui des rencontres. Ils peuvent être seuls, quelques fois très proches voire fusionnels. Dans ce qu’Aziz et Doudou ont préparé il y a une grande envie de sortir des limites, tout en restant authentiques, sortir de leur zone de confort, de connaissance, sans renier ce qu’ils sont..  

 

« Ici je n’ai pas oublié ma culture, je l’enrichis.

Je ne me soumets pas, Je m’adapte.

L’intelligence est dans l’intégration consciente,

bien loin de la soumission» 

Aziz O.

  • Instagram - Black Circle
  • facebook-square
  • Twitter Square
  • youtube-square

cie.donsouma@gmail.com  - +41 77 504 02 04 - + 41 77 501 21 06  - Genève  -  Suisse